AMELI | Millesources.org AMELI | Millesources.org untitled AMELI | Millesources.org
untitled
untitled Laurence BANCAUD,harpe
Claire VIAL, alto
Cyril NORMAND, cor
Le Quatuor AKHTAMAR
untitled
Concert

21.07.2016 • Saint-Hilaire Luc

Jeunes Classiques et grands talents — AKHTAMAR QUARTET

untitled

FOCUS SUR LES ŒUVRES

Sur le compositeur arménien KOMITAS.

Le 24 avril 1915 quelques 800 intellectuels arméniens furent arrêtés à Constantinople et conduits vers la mort. C’était le début des rafles et de ce qui allait devenir le premier génocide du 20éme siècle, perpétré dans tout l’Empire ottoman par les autorités de l’époque. Parmi les victimes le Révérend Père KOMITAS. Musicologue, découvreur et promoteur de la musique classique arménienne mais aussi sensible à celles des peuples turc et kurde, il séduit Claude Debussy qui le considérait comme un compositeur exceptionnel. Au cours de sa carrière musicale, KOMITAS a notamment recueilli, dépouillé, harmonisé, les chants populaires qu’il découvrait en parcourant les provinces de l’Arménie occidentale et qu’il fit interpréter sous sa direction, par les chœurs des Concerts Lamoureux en 1906, à Paris,

L’intervention personnelle de l’ambassadeur des Etats-Unis en Turquie valut la vie sauve au Père KOMITAS mais la vision des horreurs des massacres et des déportations lui avait fait perdre la raison. Conduit à Paris, à l’Hôpital psychiatrique de Villejuif où ses amis espéraient le voir guérir. il mourut en 1935. Le Révérend Père KOMITAS ne retrouvât jamais ses esprits. Le 24 avril 1915 avait marqué l’arrêt de son existence consciente et de sa créativité

le quatrième quatuor de CHOSTAKOVITCH

Chostakovitch, lors d’une réunion des «représentants de la création musicale», en février 1948, prit position pour plus d’ouverture envers différents compositeurs issus des Républiques de l’Union soviétique. Ce qui fut alors considéré comme une provocation par le régime et entraîna en avril l’interdiction d’exécution de toutes les œuvres du compositeur jusqu’à sa 7e Symphonie. Il fut également renvoyé de ses postes d’enseignant au conservatoire. Chostakovitch dut alors se mettre à écrire des musiques de films pour subsister. Cependant en parallèle, il écrivit secrètement différentes œuvres dont ce 4e Quatuor à cordes en 1949 dont la création ne fut possible qu’après la mort de Staline en 1953. Il fut enfin créé par le Quatuor Beethoven le 3 décembre 1953 à Moscou.

PROGRAMME

WA MOZART.
Quintette pour cor et cordes

KOMITAS (compositeur arménien).
Mélodies en dialogue

STRAUSS : duo pour cor et harpe

CHOSTAKOVITCH : Quatrième quatuor

INFO

le 21 juillet, à 21h, à l’église d’Ussel

Tickets

Billetterie sur place à partir de 1h avant le concert

untitled PLEIN TARIF 15€
TARIF RÉDUIT 9€
untitled AMELI | Millesources.org
untitled
Soutenez Millesources

Faites vivre
la musique classique
en territoire rural !

Je participe
untitled
untitled